Aupa la Sarthe

DSCF9446 DSCF9444 DSCF9440 DSCF9436

Grâce à mon ami François Olivier, à son amie Isa, me voici au Pays Basque. Un groupe de 75 sarthois affamés de découvertes nous attend  après 10 heures de bus. Ces personnes sont à l’image de leur responsable : souriant, chaleureux et apaisant. Aujourd’hui, le temps est local, doux, humide et brumeux. Une météo parfaite pour l’immersion : de la blancheur des granges à l’ocre des clôtures de grès, le vol posé du large fauve, la châtaigneraie aux bogues flétries.

Chaque pas repose sur une curiosité du pays : la meule de fougère, l’arôme piégeur, la ficaire vitaminée. Cette lande est puissante, accueillante sur ses sentes de pottoks.

Vers la mi-semaine, le beau train de freine nous dépose sur l’aiguille du midi locale. Le bouillard nous fouette, et chasse les rêves. Heureusement, là haut, le Patxaran revigore les plus frileux.

De temps à autre, à la faveur des siestes, quelques séances de réflexologie adoucissent les maux.

Cette semaine se finit par les grès érodés du Jaizkibel, laissant songeurs les pêcheurs de sars…

Plus de photos ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s